A qui s’adressent les soins palliatifs?

Ces soins, selon les recommandations de l’OMS, doivent être délivrés très tôt dans le parcours de soin de la personne malade, et même dès l’annonce du diagnostic. Ils sont alors appelés soins de support.

Quand les thérapeutiques curatives deviennent inefficaces, et que l’évolutivité rend la maladie incurable (par exemple; cancer métastatique ou récidive cancéreuse), la personne malade se retrouve en phase palliative. Cela ne signifie en aucun cas une mort imminente. Les phases palliatives de certaines pathologies peuvent s’étendre sur des mois, voire des années.

Cependant quel qu’en soit le stade, toute maladie grave, évolutive, est susceptible d’entrainer chez la personne malade et son entourage un état de déséquilibre non seulement physique mais aussi psychique, social et spirituel. La situation requiert alors des soins palliatifs et/ou de support, que ce soit à l’hôpital, en institution médico-sociale ou à domicile. L’âge n’est pas un critère discriminant car les soins palliatifs peuvent concerner, toutes les périodes de l’existence, de la période néo-natale à l’âge le plus avancé. Les pathologies concernées sont diverses : pathologies cancéreuses, affections neuro-dégénératives, insuffisances d’organe terminales (cardiaque, respiratoire, rénale), ou encore poly pathologies du sujet âgé.